Pensées pour la Suite des Jours...

Bonjour! J'espère que ce petit blog littéraire vous offrira de bons conseils de lectures. Il vous présente mes livres préférés, les immortels de ma bibliothèque, des citations choisies et quelques pensées... pour la suite des jours.

07 novembre 2011

Citation du Jour - Rainer Maria Rilke

"Tous les dragons de notre vie ne sont peut-être que des princesses qui attendent de nous voir heureux ou courageux."

Rainer Maria Rilke


01 novembre 2011

Pensée du Jour

"On ne doit pas prier pour éloigner les misères, mais pour les supporter mieux."

F. André

26 octobre 2011

Tatiana & Alexandre, de Paullina SIMONS

tatiana-et-alexandre[1]Voici un livre que l'on commence difficilement et que l'on ne lâche plus: l'histoire d'amour d'un couple plongé dans la tourmente soviétique de la deuxième guerre mondiale.

Alexandre est un petit garçon américain dont les parents, enthousiasmés par les idées du communisme, décident de quitter l'Amérique pour aller vivre dans une société idéale de partage en U.R.S.S.

L'espoir de la famille s'effondre au fil des années et la guerre éclate: Alexandre est devenu officier de l'Armée Rouge lorsqu'il rencontre Tatiana. Quand il apprend que Tatiana est enceinte, il décide de tout faire pour qu'elle rejoigne les Etats-Unis et se fait laisser pour mort.

Tatiana parvient à débarquer à New York. Elle donne naissance à leur fils Anthony et commence une vie de liberté sans bonheur, éffondrée par la mort de son grand amour Alexandre. A l'autre bout du monde, Alexandre subit les interrogatoires, les cachots, les batailles perdues d'avance, les trahisons et les prisons sans savoir si Tatiana a réussi à fuir. Comment attendre et rester fidèle à une chance si incertaine? Comment espérer quand une guerre impitoyable sépare ceux qui s'aiment? Et si Alexandre est vivant, où est-il? En Sibérie? En Pologne? Sur le front russe? Tatiana s'accroche a des indices qui n'ont de sens que pour l'amour, et ira risquer sa vie pour tenter de retrouver son Alexandre!

Les premières pages m'ont semblées très arides: nous passons de New York à l'enfance d'Alexandre sans connaitre les noms ni les raisons des personnages, mais il ne faut pas s'arrêter là car tout s'illumine et la lecture devient un suspens insurmontable à mesure que les péripéties s'enchainent! C'est un beau roman de l'impossible, du courage, de la fidélité et de l'amour et un magnifique portrait de femme sur fond de la guerre la plus inhumaine qui fut.

 

Posté par suitedesjours à 17:50 - Mes Classiques - Commentaires [1] - Permalien [#] Share
Tags : , , ,

24 octobre 2011

Pensée du Jour - Dead Man's Bones

Un petite dédicace à Stephanie.. fan de Ryan Gosling (oui, oui, il chante, et très bien en plus!) et à tous les peut être bientôt fans de ce groupe fabuleux!





Posté par suitedesjours à 16:29 - Quand je ne lis pas... - Commentaires [0] - Permalien [#] Share
Tags : , ,

21 octobre 2011

Pensée du Jour - V. Ghika

"Le soleil regrette-t-il ses rayons?"

Prince Vladimir I. Ghika

Posté par suitedesjours à 10:30 - Pensées pour la suite des jours - Commentaires [0] - Permalien [#] Share
Tags : ,

10 octobre 2011

Pensée du Jour - Charles Baudelaire

"Bientôt nous plongeons dans les froides ténèbres; adieu, vive clarté de nos étés trop courts!"

Charles Baudelaire

28 septembre 2011

Pensée du Jour, Paulo Coelho

"Quand les jours sont ainsi semblables les uns aux autres, c'est que les gens ont cessé de s'apercevoir des bonnes choses qui se présentent dans leur vie."

Paulo Coelho

26 septembre 2011

Pensée du Jour - Charles Trenet

Paroles de la chanson Coin de Rue

Je me souviens d'un coin de rue  Charles-Trenet
Aujourd'hui disparu
Mon enfance jouait par là
Je me souviens de cela
Il y avait une palissade
Un taillis d'embuscades
Les voyous de mon quartier
Venaient s'y batailler

A présent, il y a un café,
Un comptoir tout neuf qui fait de l'effet
Une fleuriste qui vend ses fleurs aux amants
Et même aux enterrements

Je revois mon coin de rue
Aujourd'hui disparu
Je me souviens d'un triste soir
Où le coeur sans espoir
Je pleurais en attendant
Un amour de quinze ans
Un amour qui fut perdu
Juste à ce coin de rue

Et depuis j'ai beaucoup voyagé
Trop souvent en pays étrangers
Mondes neufs constructions et démolitions
Vous me donnez des visions

Je crois voir mon coin de rue
Et soudain apparus
Je revois ma palissade
Mes copains mes glissades
Mes deux sous de muguet de printemps
Mes quinze ans... mes vingt ans
Tout ce qui fut et qui n'est plus
Tout mon vieux coin de rue.

Charles Trenet

22 septembre 2011

Pensée du jour, Barbey d'Aurevilly

"Il y aura toujours de la solitude pour ceux qui en sont dignes".

Jules Barbey d'Aurevilly

20 septembre 2011

Pensée du Jour - Saint Exupéry

"Ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puit quelque part."

Antoine de St Exupéry